SNCF: architecture de marque et stratégie produits

ECCE LOGO SNCF
ECCE LOGO SNCF

Le 27 septembre 2014, Guillaume Pépy, développait dans les Échos les nouvelles ambitions de la SNCF: « Nous transportons 10 millions de personnes par jour. Or, nous ne pouvons plus seulement traiter des foules. Notre ambition pour les années à venir sera de décliner 10 millions de fois « mon voyage à moi » et « Nous nous engageons à généraliser le « porte-à-porte », en proposant des solutions d’un bout à l’autre du trajet, et non plus seulement d’une gare à une autre. » (LesEchos.fr)

Quelles conséquences sur le territoire de marque, quand SNCF = train + gares? Aucune. Parce que, fait exceptionnel, l’évolution de l’architecture de marque de la SNCF a commencé bien avant les déclarations du Président, en 2011, avec la neutralisation identitaire des marques ferroviaires dont il ne reste que le nom. Puis sont apparues, brandées, les innovations: Ouigo, iDbus, et finalement iDvroom alignés sur iDTGV (on pourrait ajouter les noms iDCAB et Mr. iD)

Ainsi seuls les nouveaux produits (ou originaux pour iDTGV) sont dotés d’une identité visuelle propre. Bel exemple d’une architecture de marques produits au service de la marque entreprise. Et si la SNCF se rebaptisait iD ?

Voir aussi