Gendarmerie: c’est plus pire ou moins pire que Google ?

ECCE LOGO
ECCE LOGO

Sans réfléchir, on se dit: c’est plus pire.
La grenade a explosé et a fait deux victimes collatérales: Madame Création et Monsieur Design.
Quelle mouche a piqué la Gendarmerie?
Pour vouloir changer de logo? Pour choisir celui-là? Pour changer on peut penser que certains en avaient marre d’être identifiés à une grenade, que par bonheur ils ne lancent que rarement, et que finalement il serait bienvenu, si j’en crois la signature, de dire la force non pas aveugle, mais tempérée d’humanité. Soit. Certains se sont déjà essayé à la modernisation de leur emblème, en particulier l’armée de l’air. On aime ou on n’aime pas, mais ça reste compréhensible: une sorte de rapace tricolore, bref de l’aérien, du combatif (voire du dominant, c’est notre côté prétentieux), du national…

Mais là? Tous les commentaires se perdent en interrogations : croc de boucher ? faux ? sabre? et déplorent la perte de la dimension nationale.

https://www.facebook.com/gendarmerienationale/videos/957820877615441/

Il y a cependant un revers positif à ce désastre graphique et symbolique: il paraît que cette chose a été faite en interne et choisie par consultation des personnels. La profession est donc sauve et nous y trouvons une fois de plus un cas exemplaire qui vient confirmer que le choix d’une identité ne doit pas être fait par suffrage universel.

armee air logo

Voir aussi