La Stockholm Art Week s’ouvre aux tatouages et propose de devenir soi-même une toile

ACTUALITES Stockholm Art Week
ACTUALITES Stockholm Art Week

LE CONCEPT

Comment attirer de nouveaux publics à la Stockholm Art Week, manifestation qui met chaque année en lumière la scène artistique scandinave ? Les organisateurs sont partis de la donnée suivante : un tiers des 18-49 ans s’intéressent aujourd’hui aux tatouages. En partenariat avec l’artiste contemporain Love Lundell, l’organisme a ouvert une vente aux enchères inattendue : l’acquéreur ne repart pas avec une toile de l’artiste mais avec l’œuvre tatouée directement sur son corps.

L’ORIGINALITÉ

Avec cette campagne intitulée « Human Canvas », la Stockholm Art Week touche non seulement une nouvelle cible mais elle fait également parler d’elle en ouvrant une nouvelle fois le débat sur la définition de l’art et sur la question de sa démocratisation.

SAW Human Canvas from Brutal Simplicity on Vimeo.

Voir aussi