Wonderful Brands WonderfulBrands

par W
10 Déc 2014

Pepsi Max imagine un tunnel spatiotemporel pour piéger les passants

LE CONCEPT
Pour promouvoir Pepsi Max, la version light de la gamme Pepsi, la célèbre marque de boissons gazeuses a imaginé une opération de stunt marketing pour surprendre les passants. Dans un tunnel sombre et lugubre, l’équipe de Pepsi a installé une grande bâche sur laquelle est diffusée l’apparition d’un « portail spatiotemporel ». Les passants piégés ont alors la surprise de découvrir un élément du futur ou du passé sortir de ce portail,

L’ORIGINALITE
Avec ce dispositif, Pepsi Max communique sur le fait que sa boisson a un goût « maximal » et ce même sans sucres, à travers le jeu de mots : « Maximum impact, no worries. Maximum taste, no sugar ». L’objectif est également de montrer qu’il ne faut pas avoir peur de prendre du Pepsi Max, car il aura le même goût que l’original mais sera sans danger car sans sucres.

10 Déc 2014

Un taxi The North Face défie les new-yorkais de sécher une journée de boulot

LE CONCEPT
The North Face fait la promotion de ses vêtements de sport en proposant au new-yorkais de sécher une journée de boulot pour vivre une aventure unique. Un taxi jaune tourne dans les rues de New York, avec sur le toit de nombreux equipements de sport comme un surf ou encore un kayak. Lorsque les passants embarque à bord une vidéo se lance et leur propose de briser la routine en restant dans ce taxi en partance pour des aventures extremes. Les courageux ont alors affronté des vagues en surf, des forêts en VTT, des lacs en kayak et des montagnes à mains nues.

L’ORIGINALITÉ
Avec cette opération The North Face met en scène défi et liberté, deux valeurs qui lui sont chères tout en prouvant aux new-yorkais qu’il est possible de vivre de grandes aventures à deux pas de chez eux.

08 Déc 2014

eBay installe des cadeaux dans la rue pour surprendre les passants

LE CONCEPT
À l’occasion des fêtes de fin d’année, eBay a imaginé une campagne d’ambient marketing dans le but d’offrir de jolis cadeaux aux passants. Le principe est simple, le célèbre site d’e-commerce place des cadeaux dans la rue qui « explosent » lorsque quelqu’un s’en approche. Dans les paquets sont placés des objets (PS4, tablette tactile, etc.) que la personne peut récupérer. En parallèle, eBay a créé un site internet spécial pour faire ses achats de Noël, avec une sélection des meilleurs cadeaux disponibles par catégories.

L’ORIGINALITE
Avec ce dispositif, eBay veut communiquer autour des valeurs du partage et de la joie. Cette opération véhicule également le fait que l’on trouvera toujours de bonnes surprises sur eBay, que l’on veuille faire plaisir aux autres ou à soi-même.

08 Déc 2014

Changer le nom d’un parti n’est pas une partie de plaisir

Paru sur LesEchos.fr

La croyance dans les vertus du changement de nom de parti est spécifiquement française. En Allemagne, CDU et SPD dominent les débats depuis respectivement 1945 et 1875 !

Nicolas Sarkozy, Manuel Valls, Marine Le Pen ont au moins quelque chose en commun : ils veulent tous les trois changer le nom de leur parti. Marine troquerait bien le Front national de papa contre son rassemblement tout bleu. Manuel tordrait volontiers le cou d’un Parti socialiste qu’il juge démodé pour lancer sa propre maison, taille grand patron, modèle 2017 ! Et Nicolas veut être président d’autre chose que d’une Union pour un mouvement populaire, véritable ménagère de casseroles en tout genre.
Mais pourquoi croient-ils tous trois aujourd’hui que le changement de nom est la solution ? Sans doute parce que l’un cherche à effacer d’un coup d’ardoise magique les turpitudes du passé, l’autre à créer la nouveauté dans un contexte médiatique qui use tout ce qu’il retransmet et le troisième à marquer son leadership sans ne rien devoir au passé.
Cette croyance dans les vertus du changement de nom de parti est spécifiquement française. Hormis le Parti radical (créé depuis 1901) et le Parti communiste (depuis 1920), les partis français subissent régulièrement des toilettages sémantiques aussi spectaculaires qu’inefficaces qui contrastent avec le conservatisme de nos voisins qui, toutes tendances confondues, s’attachent plus à changer le contenu que le contenant.
En Allemagne, l’Union chrétienne-démocrate (CDU) et le Parti social-démocrate (SPD) dominent les débats depuis respectivement 1945 et 1875 !
En Grande-Bretagne, les torys, le Parti conservateur fondé en 1834, et le Labour, le Parti travailliste, en 1906, ont accueilli récemment en… 1988 le petit dernier, le Lib Dems (libéraux-démocrates), qui tente de jouer des coudes au sein du bipartisme.
Aux Etats-Unis, pays du « out of the box », le Parti républicain, créé en 1856, qui vient de remporter des élections, apparaît comme un petit jeune face au Parti démocrate, créé par Thomas Jefferson et les siens en 1793 !
La jurisprudence française et internationale invite donc plutôt à la prudence et à la réflexion. Celle-ci pourrait se nourrir utilement des enseignements issus de la pratique des changements de nom d’entreprise.
On y apprend notamment :
– que toutes les grandes marques qui durent comme Perrier, Danone, Michelin, Total, BP, Toyota… ont su traverser les pires crises sans changer de nom dans l’adversité,
– qu’il ne faut pas accorder plus d’importance au nom qu’il n’en a. L’histoire des marques montre que les noms se désémantisent avec un usage qui leur fait perdre leur signification. Boulanger est une belle marque d’électroménager, Tartine et Chocolat de vêtements pour enfants,… Apple, Orange ne vendent ni pommes ni marmelade. Et Goodyear n’est pas un fabricant de cartes de vœux !
– que l’usage est un capital essentiel de la marque dont il ne faut pas brouiller les repères,
– qu’un changement de nom ne doit jamais relever du caprice mais impose un fait générateur incontestable,
– que la nouveauté provoquée par le nouveau nom et le nouveau signe doit d’abord s’ancrer dans une nouvelle vision.
Changer de nom pour un parti comme pour une entreprise n’est donc ni simple ni anodin. Dans cette matière comme dans beaucoup d’autres, Coluche était visionnaire. En se moquant du « nouvel Omo », il a, sans le savoir, rendu un grand service en édictant une loi qui s’applique à tous les chefs de parti, rénovateurs : « Jamais de “nouveau” sous le logo ».
Ainsi, quelles que soient les solutions retenues par Nicolas, Manuel et Marine, nous devrions être à l’abri de la « nouvelle UMP », du « nouveau PS » et du « nouveau FN » !
Hervé Morin et son « Nouveau Centre » seraient d’ailleurs bien inspirés de suivre l’exemple récent d’un hebdomadaire qui, en devenant « L’Obs », a décidé de supprimer « nouvel » de son nom. A l’heure des applications digitales, c’est plus court, plus efficace et c’est nouveau !

Par Denis Gancel

05 Déc 2014

UPS livre de la neige là où il n’y en a jamais

LE CONCEPT
À l’occasion des fêtes de Noël, UPS a imaginé une opération qui consiste à livrer de la neige dans le sud du Texas, là où il fait chaud l’hiver. Ainsi, l’entreprise de livraison internationale a installé des canons à neige, donné des vêtements chauds aux enfants et organisé une bataille géante de boules de neige. En parallèles de cette opération, UPS propose aux internautes de partager leurs voeux sur les réseaux sociaux. Pour chaque post accompagné du hashtag #WishesDelivered, UPS donne 1$ à l’une des trois associations partenaires.

L’ORIGINALITE
Avec cette campagne, UPS veut appuyer sa capacité à livrer tout et n’importe quoi, et ce quelque soit la destination. Le dispositif digital permet également de donner une image plus responsable et solidaire à la marque, dans le but de rapprocher l’entité de la population. En bref, un dispositif social et généreux qui colle parfaitement à l’image de Noël.

[Le Blog] KFC offre des cadeaux surprenant aux australiens qui commandent au Drive. http://t.co/cC8o5D2dhi

[Le Blog] Airbnb révèle ses nouveaux bureaux… sans bureau. http://t.co/p6Hc26xe0B

[Le Blog] Un site interactif pour sauver la vie d’un cycliste sans gilet réflecteur. http://t.co/nS0tQn0QYf

Noël au #digital RT @Katkalk: #cabrioch #bricabioche #noweldigitak #wcie @LaurentCab @vaynce http://t.co/vJMkR7a7f3

[Le Blog] Sony ouvre une boutique sous l’eau à Dubaï pour son nouvel Xperia. http://t.co/Q2otvR8QZZ

[Le Blog] Des enfants dessinent et impriment leurs jouets en 3D pour Noël. http://t.co/dgbGZpnuWM

[Le Blog] Lyft dévoile ses bureaux « moustache rose » de San Francisco. http://t.co/74kXNzBfbE

[Le Blog] L’UNICEF sort un jeu vidéo sur les enfants au Soudan. http://t.co/irsBogk7AU

[Le Blog] Une boutique de glace pour Swarovski. http://t.co/7ILBq59Eit

[Le Blog] Xbox propose aux passants de tester les limites de leur corps. http://t.co/aMYdn9Cbg9

haut de page
Chargement... Chargement