Wonderful Brands WonderfulBrands

par W
02 Avril 2014

W et Ibis remportent un prix Icona d’or dans la catégorie enseigne de réseau

La 10e édition des Icona d’Or – qui met, chaque année, à l’honneur les métiers, les acteurs et les réalisations de la communication visuelle : enseigne, signalétique, marquage, décor et design – récompense l’agence W pour son travail mené sur l’enseigne Ibis.

Depuis 2012, l’agence W a accompagné Accor dans la refonte de son offre économique pour plus de lisibilité, de cohérence et de modernité.
Un renouveau en trois étapes :
- Rationalisation du portefeuille de marques : des trois marques initiales – Ibis, Etap Hôtel et All Seasons, il n’en reste plus qu’une déclinée en trois offres complémentaires : ibis, ibis styles (offre d’hôtels non standardisés) et ibis budget (offre access).
- Création d’une nouvelle identité autour d’un élément symbole à la fois de l’activité de l’hôtellerie et de confort : l’oreiller
- Déploiement de la nouvelle identité sur l’ensemble du réseau

Un pari gagné pour ibis qui est devenu la marque d’hôtellerie économique ayant la plus forte notoriété spontanée dans 10 pays d’Europe et dont le changement a été reconnu hier soir par la profession.

01 Avril 2014

Expedia ouvre ses nouveaux bureaux « flexibles »

LE CONCEPT
Expedia présente ses nouveaux bureaux de San Francisco qui sont le reflet du voyage. Complètement intégré à la ville, l’espace a été découpé en zone et nommé selon les différents quartiers de San Francisco. Le lieu se veut flexible afin de créer un large éventail d’environnements possibles : des lieux pour s’isoler, se détendre, échanger ou encore travailler. Voulant un mobilier unique, des objets de décorations ont été chinés ainsi que du mobilier d’époque. Enfin, Expedia propose aux occupants de décorer eux-mêmes ces bureaux avec des bibelots collectés lors de voyages autour de la ville.

L’ORIGINALITÉ
Ces bureaux d’Expedia sont à la fois le reflets des découvertes du voyage et les ajouts de souvenirs collectés au fil de l’eau.

31 Mars 2014

Shutterstock dévoile des bureaux zen au cœur de Manhattan

LE CONCEPT
Shutterstock, une banque de photo en ligne, dévoile ses bureaux dans l’Empire State Building au cœur de Manhattan. Composés d’une réception dotée de 24 écrans qui affichent des images et des données en temps réel, ces bureaux se veulent modernes et lumineux. Une salle de jeu avec pour thème Alice aux pays des merveilles et une autre reprenant les graphismes des jeux vidéo 8 bits viennent rompre avec l’esthétique épurée du lieu. On peut aussi trouver dans ces bureaux une salle de yoga et une bibliothèque cachée inspirée du design steampunk.

L’ORIGINALITÉ
Ces bureaux n’ont finalement plus rien d’original pour des bureaux de startup, à l’instar de ceux de Google et Airbnb, à l’exception qu’ils reprennent l’ADN de marque en faisant la part belle aux images.

31 Mars 2014

Toyota crée le premier parcmètre-karaoké : stationnement gratuit !

LE CONCEPT
Toyota crée un stunt à l’aide d’un parcmètre où il faut chanter pour pouvoir stationner. Placé juste devant la place de parking, un parcmètre un peu particulier n’accepte pas les pièces. Pour avoir le l’autorisation de stationner, les automobilistes vont devoir chanter une chanson en karaoké jusqu’à remplir la jauge de réussite. Un petit écran incrusté dans le parcmètre montre les paroles alors que derrière une petite porte se trouve un micro et à ses pieds des enceintes.

L’ORIGINALITÉ
Toyota démontre que le plaisir de posséder une voiture existe encore aujourd’hui en égayant la pire des corvées qui est de se garer.

28 Mars 2014

La véritable et tragique histoire d’Alphonse Lagoutte

Cher Denis, j’aurais aimé être un artiste comme l’un de ces pianistes de la trempe d’Alphonse Lagoutte auquel tu rends un si bel hommage. Ceux qui connaissent son œuvre ne s’y trompent pas. Récemment rééditée, diffusée sous le manteau et sous le titre confidentiel des “Nocturnes de la rue Chabanais”, elle donne une nouvelle dimension à la musique du XIXe siècle.
Il y aura désormais un avant et un après Lagoutte.
D’une incroyable modernité, son doigté unique fit sensation dans un endroit où l’on savait de quoi on parlait. Édouard VII, Guy de Maupassant, Jagatjit Singh, le maharadjah de Kapurthala, Prince des Indes britanniques et de nombreux ministres vinrent l’écouter de cinq à sept et parfois jusqu’au bout de la nuit. Alphonse, caressant son Pleyel de ses mains agiles, fût la coqueluche de ces nuits interlopes.
La sensualité de sa musique résonnait dans les étages feutrés de l’hôtel discret fréquenté par la haute. On raconte que tout s’arrêtait lorsqu’il s’installait derrière son piano, jusqu’aux corps furieusement enlacés, soudainement suspendus, sidérés par les mélodies célestes d’Alphonse. Touchés par la grâce, hommes et femmes, se pâmaient immobiles.
Hélas, chaque médaille a son revers… L’artiste paya son inspiration au prix fort. Les rythmes chaloupés du pianiste ralentissaient la cadence. Ils faisaient du tord aux affaires… Madame Kelly, qui tenait la maison et les comptes, le congédia sine die : “Ouïr ou jouir, il faut choisir !” lui lança-t-elle un soir peu sensible au rendement des amours platoniques.
Ici débuta sa descente aux enfers. Acculé, Alphonse Lagoutte erra d’établissements en établissements. Pianos miteux, touches crasseuses, pédales coincées… Il sombra peu à peu dans la décrépitude, la démence et dans l’oubli.

Oui Denis, tu as bien raison, ce récit édifiant nous donne à réfléchir : Pas facile en effet d’être pianiste dans un bordel…
Les hasards de Drouot t’ont permis de découvrir quelques unes de ses partitions, retrouvées jadis, cachées dans l’un des chambranles de l’hôtel de passe. De tes doigts d’or, tu leur as redonné vie ! Et comment !
Ouïr ou jouir, pourquoi choisir ? Il y a bien du sang d’Alphonse en toi ! Merci de nous offrir, au XXIe siècle, ce parfum de l’intense émotion des salons capiteux de la rue Chabanais.

 

Gilles Deléris

Cliquez sur la photo ci-dessous pour réveiller le pianiste :

“Les Nocturnes de la rue Chabanais*” est le titre off de ToTéTéAttitude, enregistré au Studio Meudon par mon associé, le très talentueux Denis Gancel, pianiste de 5 à 7 et dans les bars convenables. ©2014

[Le Blog] Une marque de bière vous invite à vivre une aventure personnalisée grâce à Oculus Rift. http://t.co/e0O00HWidm

W dans @LADN_EU : ".@rte_france privilégie une stratégie de #softbrand pour faire comprendre ses enjeux" http://t.co/5dwXfndMBo

[Le Blog] BHV: comment détruire un territoire en s’amusant. http://t.co/ZOAbRbrkEr

L'intelligence électrique selon @rte_france avec @wcie -http://t.co/8YIJPdZF1B sur @CB_News http://t.co/kRCd0dMuV2

[Le Blog] Un parc d’attraction réalise une caméra cachée effrayante avec un affichage vivant. http://t.co/B1t48knToy

[STAGE] Le planning stratégique recherche un stagiaire ! Viendez c'est par ici > https://t.co/EIe91cC39v

[HOMEMADE] RTE, le réseau de l’intelligence électrique, lance une campagne de communication élaborée avec l’agence W. http://t.co/v46uEgpxS6

[JOB] Le sens des contenus ? W recherche un(e) directeur de clientèle éditorial & content #CDD http://t.co/4G3nGpflw0 http://t.co/mZ2QUy8vCq

[HOMEMADE] Discovery Science et CANALSAT font appel à Windsor Paris pour le lancement d’Expériences interdites S2. http://t.co/KO5cj7ylkU

[Le Blog] Une machine géante réalise des selfies en Balloon Art #Selfiebration http://t.co/WL0LoXXCOH

haut de page
Chargement... Chargement