La marque des temps

ACTUALITES
ACTUALITES

Paul_morand
Avec le retour des beaux jours les lapins sortent dans les parcs et bouquinent au soleil.

C’est comme cela que j’ai redécouvert un grand roman de Paul Morand "l’homme pressé".

Toute l’histoire peut être résumé à un conflit entre l’inerte, le stable, l’éternel et le mouvement, la rapidité, la mort.
L’écriture est mordante avec des formules ramassée à faire palir de jalousie les meilleurs concepteurs-rédacteurs.

Extrait alors qui Pierre le héro part acheter un mas provençal avec son associé Placide :
"Pierre conduisait, Placide était conduit."

A tous les heureux qui n’ont pas encore lu ce livre, bonne lecture.
Paul Morand, L’homme pressé,
coll l’imaginaire chez Gallimard

Weshwesh Tagtag

Voir aussi