Havas 2007 : Papier et Pixels

LES POSTS DES BOSS Havas
LES POSTS DES BOSS Havas

Havas organise la rencontre de Gutenberg et de McLuhan

 
Le papier : le rapport annuel le plus fin du monde  (AIR de Havas ! 50g)
 
 
 

Les pixels … www.havas.com

 

‘est pour anticiper sur les usages d’un secteur réglementé en pleine mutation que W a imaginé pour Havas un dispositif éditorial global qui associe la complémentarité des médias papiers et interactifs.

La réponse initie une démarche qui doit, à court ou moyen terme, devenir l’une des pratiques de référence de la prise de parle corporate et financière des entreprises.

Elle aboutit à la définition d’un nouvelle stratégie des moyens et capitalise sur les atouts respectifs du “multicanal”.

Il s’agit bien de conserver ce qui est pertinent sur le papier et de déplacer le delta et de l’enrichir (son, image et vidéos) vers un accompagnement continu des entreprises via les canaux adaptés à cette réactivité.

Havas montre la voie de cette complémentarité bien comprise et réconcilie des médias que certains ont longtemps voulu opposer.

On le sait, un média ne chasse jamais l’autre. Il est une nouvelle occasion d’entrer en contact avec son public selon de nouvelles règles.

C’est cette rencontre vertueuse que le dispositif traduit en établissant des passerelles multiples entre le document papier et le site Havas.com.

QR-Codes, enluminures technologiques, chimères numériques, le papier et les pixels entrent en résonance.

Ce dispositif scelle la réconciliation de Gutenberg et de McLuhan. Face à face hier, côte à côte aujourd’hui, l’imprimeur 1.0 salue le théoricien des médias dans l’intérêt des marques.

 

Gilles Deleris

Voir aussi