Vers une personnalisation des sites de marque?

ACTUALITES
ACTUALITES

Une tendance encore très peu observable sur les sites de marque mais déjà adoptée par certaines entreprises anglosaxones : la possibilité pour l’utilisateur de modifier lui-même le site.
La BBC s’est déjà lancée sur cette voie il y a quelques mois (on en avait parlé) en proposant à chacun de customiser la homepage simplement en déplaçant les thématiques, en changeant la couleur de chacun des blocs, en enlevant ou ajoutant les news selon ses centres d’intérêts. La page ainsi modifiée est enregistrée (sans inscription préalable) et modifiable à tout moment. La force du service réside dans la grande simplicité du dispositif et la prise en compte même de l’utilisateur.
Les possibilités offertes sont énormes : bloc déplaçable par simple clic (drag’n drop), modification des couleurs, choix de l’iconographie, choix de la musique, enregistrement des préférences de navigation… Le site peut devenir un véritable levier d’appropriation de la marque par l’internaute.

 bbc

Un écueil toutefois, la trop grande complexité du dispositif et le nombre de choix laissés à l’utilisateur peuvent être déroutant ou trop contraignant. Le site par défaut doit bien sûr être d’emblée naviguable, la customisation venant simplement s’ajouter comme apport à l’expérience interactive proposée par la marque.
Un principe de blocs déjà très prisés par les lecteurs de flux rss et de widgets tels que :

Netvibes,

netvibes

Symbaloo,

symbaloo

ou Popurls.

image_22

   wesh wesh WeshWesh, le lapin customisable

Voir aussi