Nike Take Mokum : et la course à pied devient street art.

ACTUALITES Nike
ACTUALITES Nike

Courir c’est ennuyeux.

Partant de ce constat particulièrement ancré chez les plus jeunes, Nike Amsterdam a imaginé une opération créative et socialement gratifiante pour réenchanter la course à pied.

Le concept de l’opération « Nike Take Mokum » était de permettre aux coureurs de faire de leur course une œuvre urbaine en transformant leur itinéraire en graffiti.

Le dispositif prenait appui sur l’application pour mobile Nike+  en combinaison avec une application Facebook permettant de visualiser les créations.

En pratique, le coureur devait se rendre sur l’application Facebook pour tracer son itinéraire sur une carte satellite de la ville. Puis il pouvait envoyer des défis à ses amis pour qu’ils l’aident à compléter son œuvre IRL grâce à l’application Nike+.

Voici la vidéo de présentation de la campagne :

L’opération  paraît réussie puisque la page dédiée a rassemblé en six semaines plus de 9000 fans qui ont couru 1200 km Nike+ pour réaliser 220 créations uniques.

La marque ne s’est pourtant pas arrêtée là : pour permettre à la communauté de se retrouver offline, elle a ouvert la Nike Run House. L’espace proposait d’accueillir les running clubs créés virtuellement afin qu’ils organisent leurs futures courses et puissent se retrouver après l’effort autour d’évènements organisés par la marque.

Une stratégie payante pour Nike qui est ainsi parvenue à réunir online et offline en créant une communauté active de coureurs enthousiastes.

Source : Digital Buzz Blog

 

Marine S.

Voir aussi