Up-cycling chez les marques de fringues : n’achetez plus, revendez !

ACTUALITES
ACTUALITES

Une fois de plus, l’incontournable marque engagée d’Yvon Chouinard PATAGONIA, sort du lot en proposant un partenariat avec E-Bay pour la revente de ses produits seconde main.

C’est une brique supplémentaire dans une démarche visant à allonger au maximum la durée de vie des vêtements Patagonia : réparations des dommages dus à l’usage naturel, dépôt des vêtements usagés pour recyclage, encouragements à n’acheter que le nécessaire…

Et en première page de la campagne green-ebay plus en relai sur le site de la marque, le concept est loin d’être planquée ou marginal.

Uniqlo avait de son côté démarré une démarche en 2001 au Japon, en proposant la re-distribution de ses fameux basics à des personnes défavorisées, via des associations locales.

C’est enfin arrivé en France avec un partenariat avec le Samu Social (voir ici)

Ces deux démarches symbolisent l’émergence d’une stratégie intégrée comprenant « responsabilité + business ». Le levier commercial repose naturellement sur l’image et les valeurs de la marque, plus uniquement sur le produit. Intéressant quand tant d’autres utilisent le discours trendy de la RSE pour développer de nouvelles offres purement commerciales… La responsabilité ne s’inscrit plus en marge, elle est désormais ancrée au cœur de la stratégie de fond.

Ces marques capitalisent moins sur la valeur ajoutée de leur produit que sur la promotion de valeurs, une vision commune, une action collective.

Evident ? Peut-être, mais rarement si concret !

A quand une prise de conscience équivalente sur la high-tech pour contrer l’obsolescence programmée ?

Exemples à suivre…

 Gaelle A. 

Voir aussi