Le graal de la valeur des marques

LES POSTS DES BOSS
LES POSTS DES BOSS

Paru dans Design-Fax

 

Paquet neutre, no logo, nom banalisé, information sur les risques surdimensionnée, la nouvelle législation française qui entre en vigueur est une mesure spectaculaire qui affole les professionnels.
L’enfumeur est arrosé. Les cigarettiers, qui dépensent des milliards pour installer leur marque dans les esprits et les poumons des consommateurs voient leurs investissements réduits en cendre. Mais si la loi stigmatise les industriels du tabac, elle témoigne de l’extraordinaire puissance des icônes qu’elles ont mis en place. L’addiction symbolique et la dépendance prennent alors pleinement et doublement leur sens. Nicotine aidant, les fumeurs trouvent que, sans leur logo, les cigarettes sont devenues moins bonnes…
De ce paradoxe, plutôt réjouissant pour un non pratiquant, se dégage un excellent argument pour inviter les entreprises à investir sur leurs principaux identifiants et sur l’imaginaire de leur territoire. À défaut de disposer d’indicateurs partagés de ROI sur la valeur des marques et des signes qui les incarnent, cette initiative éclaire en quoi leur absence pose de véritables problèmes. Cette preuve par défaut de l’utilité économique de nos métiers est un graal que cette mesure gouvernementale nous permet d’approcher.C’est finalement une bonne nouvelle pour nos disciplines.

Par Gilles Deléris

Voir aussi